Une équipe du lycée Roosevelt de Reims s'est lancée en septembre 1999 dans une expérience visant à accueillir en première STI des élèves "non admis" par les conseils de classe de fin de seconde, au bénéfice d'un dispositif d'aide et d'accompagnement spécifique comportant diverses modalités.

Depuis 1999, et dans le cadre de cette expérience, un enseignement de l'ECJS est proposé aux élèves de la filière technologique industrielle de ce lycée.

En septembre 2007, des TPE ont aussi été proposés aux élèves de la filière.

En 2008-2009, un enseignement technologique plus transversal a permis aux élèves de ne se déterminer concernant la spécialité présentée au baccalauréat qu'en fin de la classe de première.

A la rentrée 2009, un enseignement expérimental a été proposé aux élèves de la filière technologique industrielle du lycée : baptisé "Société, Culture et Techniques", il reprend notamment des enjeux de l'enseignement de l'ECJS et des TPE.

Mis en place bien avant la filière "Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable" et ses futurs enseignements technologiques industriels transversaux, ce dispositif entend tout à la fois de proposer des activités concrètes d'investigation aux élèves sur le terrain et auprès d'acteurs engagés dans des projets, et une réflexion critique sur la technique et sa mise en œuvre, pointant tout à la fois les enjeux et les risques, en vue de promouvoir une meilleure "maîtrise sociale des techniques".

Le dispositif a été imaginé et expérimenté par une équipe de professeurs de technologie, d'histoire-géographie et de lettres.

Pour contacter l'équipe : societe-culture-et-techniques@laposte.net